Sélectionner une page

EMDR ou TCC, quelle thérapie choisir pour vous ?


L’EMDR et la TCC sont deux thérapies brèves très utilisées dans le domaine de la psychologie. Même si ces thérapies ont des similitudes, elles présentent aussi toutes les deux des différences notables et chaque patient sera plus ou moins sensible à l’une ou à l’autre.

Ce qu’il faut comprendre, c’est qu’en réalité, ces deux thérapies ne traitent pas les problèmes psychologiques des patients de la même façon.

L’EMDR est une thérapie qui est de plus en plus auto-administrée. Si des plateformes existent et ont déjà prouvé leur efficacité, un logiciel est en train d’être créé pour permettre à n’importe qui d’avoir accès à cette thérapie miraculeuse. Le mal être est un sentiment propre à soi-même, et de nombreux patients ont réussis traiter leur traumatisme avec une thérapie EMDR auto-administrée.

Avant de s’attarder sur les différences et les points communs qui existent entre l’EMDR et la TCC, prenons le temps de comprendre déjà le fonctionnement de ces thérapies afin de savoir laquelle choisir.

5/5 - (1 vote)

Thérapie TCC : qu’est ce que c’est ?

La thérapie TCC (Thérapie Cognitivo-Comportementale) est une thérapie moderne scientifiquement prouvée et validée par de nombreux troubles psychologiques. La TCC distingue trois grands domaines de la vie psychologique :

  • Les émotions
  • Les pensées
  • Le comportement

Prenons l’exemple d’une personne qui se sent mal dans les ascenseurs. Les émotions représentent le fait que cette même personne se sente très mal et angoissée dans un ascenseur.

L’émotion est donc ce que ressent la personne quand elle se sent en situation de danger. La pensée représente pour sa part le fait que la personne ait l’impression qu’un danger va survenir dans cet ascenseur. Enfin, le comportement représente quant à lui la fuite de la personne concernée en réaction et son émotion et sa pensée.

La thérapie TCC va aider la personne à modifier sa manière de ressentir la situation, donc la pensée dans ce cas, pour prendre du recul par rapport à elle. Avec la TCC, le thérapeute va essayer de changer la perception de la situation pour que le ou la patiente comprenne que ce n’est pas si catastrophique.

Ensuite, avec du dialogue et du temps, le patient concerné devra réapprendre à utiliser un ascenseur pour ne plus ressentir les émotions néfastes qui lui faisaient avoir un comportement de fuite.

Les émotions, la pensée, et le comportement, sont trois éléments qui s’influencent mutuellement.

Il est très difficile de changer une émotion, donc la TCC va plutôt avoir pour but de changer la manière de penser et le comportement de la personne face à la situation qui la met en détresse.

Qu’est-ce que l’EMDR ?

L’EMDR est une thérapie complètement différente de la TCC. Au lieu de changer la façon dont pense la personne face à une situation, l’EMDR va chercher la source du problème pour en ôter la souffrance.

L’EMDR utilise un mécanisme de re-consolidation de la mémoire. C’est Francine Shapiro, une psychologue américaine qui a découvert l’EMDR dans les années 80.

En suivant les mouvements des oiseaux sur un lac avec ses yeux, elle repensait à ses mauvais souvenirs, et s’est petit à petit rendu compte que ceux-ci s’étaient allégés, atténués. Elle utilisa l’EMDR pour la première fois sur des anciens soldats de la guerre du Golf.

Lors d’une thérapie EMDR, le patient va donc, avec son thérapeute, effectuer des mouvements oculaires en repensant à son traumatisme. Au début de l’exercice, le patient va attribuer une note de 0 à 10 qui symbolisera l’intensité de la douleur ressentie.

Petit à petit, il va dire au thérapeute si cette note baisse jusqu’à ce que la douleur ait complètement disparu. La thérapie EMDR modifie donc les apprentissages émotionnels fondamentaux qui sont responsables des troubles psychologiques alors que la TCC semble seulement créer un nouvel apprentissage émotionnel qui va entrer en concurrence avec le premier mais sans modifier celui-ci.

EMDR et TCC : différences et points communs

Maintenant que nous avons pris le temps de bien comprendre comment fonctionnent ces deux thérapies, jetons un œil sur leurs points communs et leurs différences. Bien que ces deux thérapies aident toutes les deux à apaiser la vie des patients, elles ont quand même de grandes différences.

Points communs

Un des premiers point commun entre l’EMDR et la TCC est le fait que ces deux thérapies ont largement prouvé leurs bienfaits dans le domaine de la psychologie.

Elles ont aussi en commun le fait que la relation entre le thérapeute et le patient est une collaboration, et non une relation hiérarchique. Le thérapeute et le client travaillent ensemble pour traiter le traumatisme, contrairement à d’autres thérapies ou l’avis du patient ne compte pas forcément.

On note aussi que l’EMDR et la TCC sont deux thérapies qui ont un objectif. Dans d’autres thérapies, le patient va surtout aller parler des problèmes qu’il a eu dans la semaine à son thérapeute, et ainsi de suite.

Dans ce cas là, le patient ne vas pas réellement traiter son problème et il va même créer une dépendance à cette façon de procéder. Avec l’EMDR ou la TCC, le patient va traiter la source de son problème pour en être débarrassé.

Enfin, ces deux thérapies ont aussi comme point commun une part d’exposition. Effectivement, comme expliqué ci-dessus, au lieu d’éviter le réel problème en parlant de ceux présents en surface, l’EMDR et la TCC vont confronter leurs patients à la source de leur mal être, et à l’objet de leur crainte.

Différences

La grande différence entre l’EMDR et la TCC est le fait que l’EMDR ne cherche pas à modifier le comportement du patient face à son mal être, mais plutôt à aller trouver les causes de ce mal être pour les traiter directement et les faire disparaître.

Ainsi, on dit souvent que l’EMDR est plus efficace que la TCC, même si la sensibilité des patients pour une thérapie ou l’autre entre aussi en jeu.

Quelle thérapie est faite pour vous ?

Cette question relève en réalité de l’ordre personnel car tous les patients ne sont pas les mêmes, et heureusement, sinon, la psychologie n’avancerait pas aussi vite qu’elle le fait aujourd’hui.

Le plus important reste de dialoguer avec votre thérapeute pour envisager le traitement qui vous conviendra le mieux. Certains patients passent par la TCC pour ensuite entreprendre une thérapie EMDR, et vice versa.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.