Sélectionner une page

L’EMDR peut il vous aider à lutter contre vos phobies?

Les phobies, peu importe leur nature, peuvent gâcher la vie de nombreuses personnes. S’il existe différents moyens pour les soigner, l’EMDR revient de plus en plus dans les esprits et paraît être une solution viable pour lutter contre celles-ci. Même si nous manquons encore de recul sur les bienfaits de l’EMDR avec les phobies, beaucoup de patients ont montré des signes très encourageants sur le sujet.

L’EMDR est utilisé dans le monde entier pour traiter un traumatisme, soulager des angoisses, ou soigner une dépression. On voit aussi de nombreux patients le pratiquer eux-mêmes en s’auto-administrant des séances d’EMDR grâce à des logiciels ou des plateformes prévues à cet effet.

5/5 - (1 vote)

Les phobies : qu’est-ce que c’est ?

Les phobies sont un ensemble de troubles psychiques qui s’apparentent aux névroses et aux troubles anxieux.

Ces troubles se traduisent souvent par un sentiment de crainte et d’angoisse déclenchés tous les deux par une situation sans caractère objectivement dangereux.

Peu importe leur intensité et le degré d’angoisse qu’elles peuvent faire apparaître, les phobies sont un calvaire à vivre pour les personnes qui y sont confrontées.

Si le sentiment de peur est celui qui revient le plus avec les phobies, l’angoisse, l’anxiété et le stress y sont aussi liés.

Les cinq catégories de phobies

Il existe cinq catégories de phobies selon selon le DSM-5 :

  • Type animal (araignées, chiens, chats, insectes, etc…)
  • Type environnemental (vertige, tempête, foudre, etc…)
  • Type situation (avion, voiture, espaces fermés, ponts, etc…)
  • Sang, blessure, injection
  • Autre phobies (contracter une maladie, vomissement, étouffement)

Lorsqu’ils sont confrontés à leur phobie, les patients sont souvent dans un état de stress et d’angoisse qui les empêchent de réagir correctement face à la situation qui provoque cet état.

A titre d’exemple, certaines personnes ont peur de traverser un pont en voiture et le simple fait d’approcher de ce type de structure les mets dans un état de fragilité extrême qui n’est pas forcément justifié.

Les phobies parfois liées à un traumatisme

Si l’EMDR est de plus en plus utilisé pour traiter les phobies, c’est que dans certains cas, celles-ci sont directement liées à un traumatisme. Le fait de traiter ce traumatisme à la source et d’apprendre d’une part à y faire face, et d’autre part, à vivre sereinement avec, aide les patients à se détacher de leur phobie.

Il existe seulement quelques études sur les bienfaits de l’EMDR avec les phobies. En réalité, l’EMDR sera efficace sur les phobies si celles-ci sont liées à un traumatisme.

Par exemple, un patient qui a peur des chiens suite à une morsure, pourra soigner sa phobie avec l’EMDR. Dans les cas où la phobie est plus profonde et quand elle ne découle pas d’un traumatisme, l’EMDR ne sera pas forcément la meilleure des solutions pour traiter le problème.

Traiter une phobie avec l’EMDR

Pour traiter une phobie via des séances EMDR, le thérapeute et le patient devront tous les deux suivre des étapes pour comprendre, analyser, et traiter la peur.

Bien évidemment le protocole et les effets ressentis seront différents d’un patient à l’autre, mais les bases resteront les mêmes.

Le protocole à suivre avec les phobies

Avant de pratiquer une séance EMDR avec les mouvements oculaires bien connus dans cette thérapie, le thérapeute devra déterminer l’élément, et les situations qui déclenchent l’état d’angoisse extrême dans lequel son patient se retrouve lorsqu’il est exposé à sa phobie.

Pourquoi cette peur survient-elle ? Quel élément est à la source de cette angoisse ?

Si la phobie est liée à un traumatisme, le thérapeute focalisera la ou les séances EMDR sur cet événement. Reprenons l’exemple du patient qui a une phobie des chiens à la suite d’une morsure.

Il faudra faire disparaître la souffrance et la peur liées à cette morsure pour que le patient puisse vivre avec ce traumatisme et s’y confronter beaucoup plus sereinement. Avec du temps et du travail, le sentiment d’angoisse provoqué à la vue d’un chien sera atténué et disparaîtra.

Les effets ressentis

Chez certains patients, les effets bénéfiques de l’EMDR sur une phobie ne se feront pas ressentir tout de suite. En effet, le traitement de ce genre de pathologie nécessite parfois plusieurs séances et de longues conversations pour mettre des mots sur sa peur, mais aussi pour démystifier le traumatisme.

Cependant, on peut remarquer de nombreux effets positifs rapidement avec l’EMDR comme :

  • Un soulagement
  • Un bien-être
  • Un sentiment de confiance en soi
  • Une légèreté vis à vis de ses peurs et des ses angoisses

SI des effets négatifs comme une fatigue émotionnelle ou un sentiment de fragilité se font ressentir après une séance d’EMDR, il faudra en discuter avec votre thérapeute pour comprendre pourquoi ces effets surviennent.

L’EMDR, avant d’apporter les effets positifs mentionnés ci-dessus, peut effectivement provoquer un effet rebond chez certains patients. Il ne faut surtout pas se décourager, et toujours en parler avec son thérapeute.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.